dimanche 4 avril 2010

Hama VM-518

Pour les amateurs de vidéo analogique, hama est certes la marque cheapos à éviter!
Ces fausses tables de mixages vidéo étaient massivement destinées jusque dans les années 90 au papa qui filme les enfants au Grau du roi pour qu'il puisse y foutre de la musique ou des commentaires au micro du style: " attention, jacky va faire la cascade!"
Néanmoins, ces mini "tables de mixage" sont pourvues généralement d'un enhancer et d'un fade to black à la con pour faire de belles ouvertures sur jacky qui plonge dans la piscine, ce qui nous intéresse ici car ces deux options sont le minimum requis pour du bending.
Le bousier ouvert, on prend conscience de la grosse fumisterie de la marque:Les résistances sont de traviole,et on pige que le tout aurait pu tenir dans une boite d'allumettes mais que pour justifier le prix, on a plutôt opté pour une boite à cigares.J'ai utilisé ce détail à mon avantage car, il y'a suffisamment d'espace dans le boitier pour y loger des résistances, des potars, et même un petit circuit imprimé supplémentaire!Comme y'a de la place, les switches ajoutés après opération ne gênent en rien le fonctionnement de l'appareil puisqu'on limite ainsi les risques de court-circuits ou de connections involontaires avec les composants.
Les bends trouvés ne sont pas légions, mais j'ai tout de même créé quatre effets dont un contrôlé par potar(au centre).Le switch à gauche est un bypass pour les trois premiers effets.Le switch à droite est un bypass noir et blanc/couleur mais qui apparemment ne fonctionne qu'à partir d'une source numérique (Why?je sais ap!).
Un poil déçu sur les résultats, c'est très très limités niveaux bends, peut-être qu'avec des résistances et transistors un peu plus strong y'aurait moyen de trouver des meilleures choses, mais comme je ne suis pas une brute en éléctro...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire